Ne pas focaliser sur la balance


Ne pas focaliser sur la balance

A poids équivalent, la graisse prend beaucoup plus de place que la masse musculaire !

 

Comme vous pouvez le constater sur l’illustration ci-contre, la graisse corporelle est bien moins dense que le muscle.

A poids équivalent, la graisse prend beaucoup plus de place que la masse musculaire !


Gardez un oeil sur votre poids, mais sachez également vous en détacher. Pour cela, inutile de se peser chaque jour. Une fois par semaine voire une fois par mois est suffisant pour mesurer ses progrès.

Lorsque l’on cherche à perdre ou à prendre du poids, le chiffre sur la balance est à priori le seul critère qui nous intéresse. Même si cet indice est important, il peut complètement masquer de réels progrès ou ratés par rapport aux objectifs que l’on se fixe ! Voyons pourquoi.


Qu’est-ce qui se cache derrière notre poids ?

Le poids est un indicateur important, tout comme la taille. 

Cependant, notre poids cache plusieurs éléments. Pour faire simple, on peut distinguer deux éléments constituant notre poids (appelés compartiments) :

  • La masse maigre : le muscle, les os, les tissus, les organes et les liquides du corps.

  • La masse grasse : nos réserves d’énergie stockées sous forme de graisse (une quantité minimale est nécessaire au bon fonctionnement du corps humain)

Chez un adulte, les variations de poids peuvent être dues à une augmentation ou à une diminution de la masse grasse ou de la masse maigre. Les variations de masse maigre, sauf cas exceptionnel, sont essentiellement liées à des changements au niveau de la masse musculaire.

Ainsi, quand on cherche à perdre du poids, on cherche à perdre du gras et non du muscle. Quand à l’inverse on veut prendre du poids, c’est plutôt pour augmenter sa masse musculaire. Si on s’arrête au seul poids, il est impossible de connaître exactement les proportions de graisse et de muscle gagnées ou perdues !


Du poids à la composition corporelle

Deux hommes peuvent peser exactement le même poids, mais si pour l’un le taux de gras est de 10% et pour l’autre de 25%, leurs silhouettes seront très différentes. Le premier aura une apparence athlétique et des abdominaux visibles alors que le second aura de l’embonpoint. 


Cependant, le taux de gras n’est pas le seul déterminant qui permet d’avoir une silhouette athlétique, même habillé•e. Pour cela il faut également avoir une masse musculaire suffisante. C’est pourquoi il est important de stimuler les muscles pour les développer lorsqu’on est en prise de masse ou pour les préserver en cas de sèche (perte de gras).

Vous l’aurez compris, le poids n’est donc clairement pas un indicateur suffisant : c’est l’analyse de la composition corporelle qui va permettre de connaître le détail des variations de poids d’un individu.


source "http://nutrition-flexible.fr/poids-composition-corporelle/"